SPECTRES



Kirchhoff
Kirchhoff
Bunsen
Bunsen
Crookes
Crookes

Gustav Robert Kirchhoff (1824-1887) et Robert Wilhelm Bunsen (1811-1899) inventèrent un spectroscope pour étudier systématiquement les effets des éléments sur la couleur des flammes. En 1859, ils trouvèrent que chaque élément a des lignes spectrales qui ne sont pas affectées par la présence d'autres éléments. Leur spectroscope combinait un prisme avec un télescope. Les différentes couleurs de la lumière sont séparées de telle sorte que leurs teintes et intensités peuvent être étudiées.

L'analyse spectrale s'avéra constituer un outil très puissant pour découvrir des éléments présents seulement sous forme de traces. Robert Bunsen découvrit deux nouveaux éléments, l'un qu'il nomma Césium pour le bleu de sa ligne spectrale, et un second nommé Rubidium pour sa ligne spectrale rouge. En latin, Caesius signifie "ciel bleu" et Rubidius "rouge le plus sombre".

Sir William Crookes découvrit le Thallium. In 1863, F.Reich et H.T.Richter découvrirent un élément avec une ligne spectrale indigo et le nomma Indium. En grec, thallos signifie "pousse verte" et indigo est un colorant bleu-violet fabriqué à partir de l'indigo des Indes (Indigofera tinctoria).

L'arrivée du spectroscope accéléra la découverte d'éléments très réactifs et donc difficiles à séparer tout autant que d'éléments non réactifs comme les terres rares.

ReichRichter
                     Reich                            Richter

Voir le tableau des spectres d'émission et d'absorption des éléments.

C'est en analysant la lumière en provenance du Soleil, par ex., que l'on a découvert qu'il contenait de l'hélium avant même de découvrir cet élément sur la Terre.

Pour vous déplacer plus vite, utilisez ce menu au lieu de la ou des flèches.
LES GRECS ÉPICURE ET LUCRÈCE ALCHIMIE LE PHLOGISTIQUE LAVOISIER DALTON BERZELIUS ÉLECTRICITÉ MOLÉCULES MENDELEÏEV SPECTRE


           Retour